Déco

Un Matin

Cie Fiat Lux

France

Retour à la page spectacles Spectacles 2017
Jeune public - Dès 5 ans | Théâtre gestuel

Quand c’est vraiment trop dur de se lever pour aller à l’école. Un solo drôle et poétique sur les réveils difficiles de nos chers bambins... et de leur parents !

Il y a des jours, comme ça, où on voudrait rester au lit. Parce qu’il fait froid dehors. Parce que le bus qui va à l’école est toujours bondé. Parce que la journée commence par un cours de mathématiques et qu’on n’aime pas trop les mathématiques. Il y a des jours, comme ça, où on voudrait rester au lit...

Les enfants ont parfois des réveils difficiles. Envie de rester au lit. Pas envie d’aller à l’école... C’est ce que la compagnie de théâtre Fiat Lux met en scène dans sa nouvelle création, interprétée par une jeune comédienne : Ian Su. Burlesque, délicieusement décalé, le spectacle est sans aucune parole. En revanche, la musique y est très présente (extraits des dix pièces pour piano de Moussorgski : Tableaux d’une exposition) ; elle évoque des tableaux, des tranches de vie réelle qui côtoient le fantastique des contes. Ici, réel et rêve se confondent aussi souvent, dans des scènes où l’enfance et l’adolescence n’ont pas d’âge. Dans un engagement corporel total, Un matin évoque, provoque l’imaginaire et émerveille. La magie est utilisée ici non pas comme un savoir-faire que l’on met en avant, mais comme un outil au service d’une histoire, un levier pour faire décoller l’onirisme du récit. La scénographie vient renforcer le propos. Tout y est noir ou blanc, à part quelques touches de couleurs à de rares moments. Les objets ont une vie propre qui vient perturber le bon déroulement de ce réveil quelque peu embrumé...

compagnie fiat lux

Créée en 1990 par Didier Guyon, la compagnie Fiat Lux est implantée à Saint-Brieuc dans le département des Côtes d’Armor. Elle y mène un travail de création, de diffusion et de transmission des savoirs dans le domaine des arts du mime et du geste. La plupart de ses spectacles évoluent dans un univers burlesque et sans parole qui a fait connaître cette compagnie dans le monde entier.
La formation de son directeur n’est sans doute pas étrangère au caractère international de son champ d’action. Formé à l’ISTA (école internationale d’anthropologie théâtrale) dont la première session se tint à Bonn (Allemagne) en 1980, Didier Guyon poursuit ce travail en 1981 à Holstebro, au Danemark, auprès de l’Odin Teatret. De retour en France, il fonde une compagnie théâtrale à Dijon, sa région d’origine, où il crée plusieurs spectacles. Puis, c’est le départ pour la Bretagne et la création de la compagnie Fiat Lux qui présente ses productions sur les cinq continents, dans plus de cinquante pays.


http://www.ciefiatlux.com

Pour obtenir les codes d'accès, contactez-nous à cette adresse.