Déco

à corps perdus

bivouac cie

France

Retour à la page spectacles Spectacles 2019
création 2015 - région aquitaine Tout public | Cirque chorégraphié

Un monde à la dérive, une architecture monumentale vivante qu’il faut dompter pour trouver l’Accord Perdu ... entre les hommes, leurs quêtes, et leur environnement.

Déplacer les mâts comme on déplacerait sa vision des choses, modifier l’espace, faire des tentatives pour mettre en forme une idée nouvelle, puis rebondir sur une autre, et sur une autre encore plus haut encore, une vision qui nous ressemble, une création en perpétuel mouvement, en perpétuelle adaptation, parce que tout bouge, tout est un équilibre précaire et instable dont nous sommes les gardiens. Se hisser aux limites, jusqu’à sa  transcendance…

L’espoir est un moteur d’action. Mais les espoirs sont aussi multiples qu’il y a d’individus : ils se rejoignent ou se contredisent... Sur le thème de nos aspirations au bonheur, à corps perdus propose un ballet singulier sur une structure monumentale qui se transforme tout au long du spectacle. Constituée d’un plateau de danse, d’un portique, de quatre mâts chinois mobiles et inclinables (d’une hauteur vertigineuse : plus de dix mètres) et d’un trampoline à six mètres du sol, la scénographie y est imaginée comme une sculpture vivante, au sein de laquelle les personnages doivent sans cesse s’adapter. Elle permet l’articulation entre dramaturgie théâtrale, mise en musique de témoignages, mouvements chorégraphiques et disciplines circassiennes. Chaque déplacement des mâts et des corps représente autant de quêtes de l’autre, de points de vue, de positionnements et de tentatives pour échapper à la résignation et s’accrocher à un idéal de liberté, d’action et de créativité. Spectaculaire et sensible...

 

Bivouac Cie

Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown sont réunis autour d’un projet commun, L’Ubicoptilux (2008). Issus de formations telles que le Théâtre-école d’Aquitaine, l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts de Paris et la formation « Cirque » des Arènes de Nanterre, ils ont développé un univers pluridisciplinaire et poétique. Depuis 2011, Bivouac Cie est à Bordeaux où elle est associée à l’école de Cirque. Ses créations mêlent dramaturgie théâtrale, danse et techniques de cirque pour servir un récit. La scénographie y est imaginée comme une sculpture vivante ; celle-ci étant souvent même le point de départ de l’écriture.

www.bivouac.cie

 

à savoir

Ce spectacle fait l’objet d’un partenariat, engagé depuis 2014, entre le PNAC de Boulazac et L’Odyssée. Il se concrétise sous la forme d’une coréalisation entre les deux scènes, dont les projets artistiques sont «cousins».

Pour y aller

Navettes gratuites Péribus :

Aller : 21 h Gour de l'Arche/La Poste → 21 h 12 Palais de Justice → 21 h 30 Plaine de Lamoura et 21 h 10 Palais de Justice → Plaine de Lamoura

Retour : 23 h 15

En voiture

Pour la plaine de Lamoura, plusieurs itinéraires sont possibles :

  • Fin du boulevard du Petit Change, au feu tourner à gauche sur D 6089 / Route de Lyon
  • Traverser Boulazac tout droit
  • Au rond point du Mémorial, prendre la première sortie : N 221 en direction de Bordeaux
  • Sortie de Boulazac, continuer sur N 221
  • Au rond point prendre la seconde sortie : D5E2
  • Entrer dans Boulazac

Parkings sur place :

  • Parking Tout public
  • Parking pour les personnes à mobilité réduite : continuer tout droit Avenue Henri de Cumond puis tourner à gauche Place Gérard Saint Martin (Eglise) et enfin prendre à gauche : Chemin de Lamoura

Pour obtenir les codes d'accès, contactez-nous à cette adresse.