Déco

la montagne

collectif bonheur intérieur brut

France

Retour à la page spectacles Spectacles 2018
Version chorégraphique 2015 Tout public | Théâtre physique, danse

Mêlant imaginaire et réalités sociales, le collectif Bonheur Intérieur Brut passe en revue nos peurs et frustrations pour les faire entrer dans la danse...

On a tous peur de quelque chose : peur de la mort, peur des araignées, peur du noir, de parler en public, peur de ne pas être aimé, peur de rater, peur de perdre, peur d’être en retard, peur du patron, peur d’embrasser une fille, peur d’embrasser un garçon, peur d’être abandonné, peur des autres, peur de traverser la rue, peur de l’eau, peur de la foule, peur du chômage, peur de se faire agresser, peur des étrangers, peur de manquer d’argent, peur d’avoir peur... Et puis face à la peur, il y a le courage.

Basé sur un impressionnant dispositif incliné (trois pentes à 37° où ascensions et chutes se succèdent), La Montagne questionne les notions de peur et de courage : le courage de faire et de dire, de confronter ses peurs, de les nommer, questionner le silence et l’inertie. Comment se constituer un corps courageux et comment inventer des actes et des rituels pour y parvenir ? Comment constituer une éthique collective du courage et comment vivre sa peur pour déverrouiller les édifices de la lâcheté...? Acteurs, danseurs et circassiens, les artistes de Bonheur Intérieur Brut font de leur « montagne » une métaphore du dépassement de soi. Seul ou avec les autres. Tantôt frontaux ou circulaires, en ligne ou en opposition, les plans inclinés de la structure offrent un rapport public-scène sans cesse en mouvement, apportant de nombreux choix d’apparitions/disparitions et plusieurs angles de vision. Le spectateur est mobile : en face, à l’intérieur ou autour des montagnes. Son point de vue est continuellement remis en question; à lui de trouver sa place, de s’inscrire dans chaque scène, d’être au cœur de l’histoire...

 

Collectif bonheur intérieur brut

Le Collectif Bonheur Intérieur Brut est une compagnie de théâtre de rue créée, en 2001, par Isabelle Rivoal et Jack Souvant. Elle s’intéresse particulièrement à ce qui nous relie les uns aux autres, de l’intime au collectif. Sa forme artistique évolue en fonction des spectacles et se caractérise par son contenu toujours politique. Le rapport au public est un des axes essentiels de sa démarche artistique. Elle privilégie la proximité à travers des formes fixes. Ses productions : N’importe où hors du monde, un spectacle autour du peintre Marc Chagall (2003), Ticket, un spectacle documentaire-fiction autour de l’immigration clandestine (2008) et La Montagne (2013).

www.collectifbib.org

 

Pour obtenir les codes d'accès, contactez-nous à cette adresse.