Déco

#Blanche-neige 2048

Théâtre Diagonale

France / Italie

Retour à la page spectacles Spectacles 2018
Création à Mimos Tout public | Solo gestuel vidéo, dispositif numérique

Miroir, mon beau miroir... Un conte « Corps/Images/ Son/Outils numériques », une psyché 2.0. Avec Blanche- Neige dans le rôle de la méchante...

Depuis son trône de pacotille, la Marâtre remplit sa solitude en se connectant au réseau. Dans son sous-sol hyper-connecté elle est entourée de fantômes de son passé : son amour pour le Roi, sa belle-fille Blanche Neige et sa relation étrange avec le roi. Elle ne parvient toujours pas à s'expliquer son impuissance face à cette créature maléfique qui lui a volé l'amour du Roi, et qui semble être responsable de sa mort.

Aujourd’hui elle est Reine et le cœur de la jeune fille est conservé dans un moniteur qui en révèle l'activité. C'est par le réseau, qu'elle découvre un jour que Blanche Neige est encore vivante - bien que sans cœur - et sévit dans les bas-fonds en attirant les hommes et en les dévorant comme elle avait jadis fait avec son père. Il faut agir, monter un piège, empoisonner la pomme, tisser la toile qui va emprisonner cette redoutable prédatrice. Mais le piège ne fonctionnera qu'un temps...

En s’inspirant librement de la nouvelle « Snow, glass, apples » de Neil Gaiman et en situant l'action en 2048, Esther Mollo et Jean-Baptiste Droulers  questionnent  la notion de réalité et la modification de la perception de cette dernière suite à l’usage quotidien du numérique dans notre vie.

Un conte moderne féroce sous forme d’un solo où se mêlent son, vidéo et une dramaturgie corporelle puissante.

theatre diagonale

L’ensemble des pièces, des recherches, des ateliers de la compagnie Théâtre Diagonale pose le corps au centre de la création. Le corps dans ce qu'il dit avant la parole, au de-là̀ des mots et entre les lignes. Esther Mollo et Jean-Baptiste Droulers travaillent depuis 2009 autour des relations entre « corps - vidéo - son – texte » et des outils numériques. Au fil de leur collaboration, ils ont développé́ un lexique et des protocoles qui sont désormais de vrais outils d’écriture scénique. Cela a donné́ vie à « des objets hybrides », des créations où « corps-vidéo-son » sont les ingrédients d’une écriture dramaturgique « plurielle ».

http://www.theatrediagonale.com/

À savoir

Co-produit par L’Odyssée, #Blanche-Neige 2048 sera créé au 36ème MIMOS.

Pour obtenir les codes d'accès, contactez-nous à cette adresse.