Déco

Bakéké

Fabrizio Rosselli

Italie - France (31)

Retour à la page spectacles Spectacles 2019
Tout publlic | Errance clownesque

 

Entre folie et tentative de dignité, un personnage panique sans cesse autour de la construction / déconstruction d’un mur de seaux. Un impromptu poétique et burlesque sur l’impossibilité de la perfection...

Bakéké

Blouse noire, chapeau de paille, tel un ouvrier, un personnage manipule des seaux, répétant quotidiennement les mêmes gestes. Lorsque l’imprévu surgit, ceux-ci deviennent des objets à jouer et à inventer, ouvrant la porte d’un monde absurde et onirique...
Avec Bakéké (« seau » en haïtien), Fabrizio Rosselli s’inspire de la gestuelle des malades mentaux qui est infiniment proche de l’art clownesque sans le savoir ; si bien que le clown est proche du fou en le sachant, lui. Son personnage burlesque manipule des seaux avec un souci de perfection qui n’appartient qu’à lui : il semble rechercher une organisation optimale qui ne le convainc jamais. Alors, il fait, défait, recommence avec une obstination qui déclenche l’empathie et le rire. Cet impromptu poétique et ludique nous rend léger et tellement semblable car au fond, n’est-on pas un peu fou, comme lui ? Et n’est-ce pas là, du reste, la fonction majeure du clown : permettre de plonger dans l’unité humaine et non dans ce qui nous divise, atteindre d’emblée notre profonde ressemblance...?

Fabrizio Rosselli

Après s’être essayé aux métiers de pizzaïolo et de facteur, Fabrizio Rosselli découvre à 26 ans les joies de la jonglerie et s’y consacre pleinement. Cette nouvelle passion lui révèle un talent comique ; vers la trentaine, il se forme à l’art clownesque à Carampa (Madrid), à la FLIC (Turin) et au Lido (Toulouse) et suit également beaucoup de stages. Sa propension aux gaffes du quotidien fait de lui un clown naturel et il obtient des prix avec son premier spectacle de rue Ironicamente Frizzo. Après dix ans de tournée à travers le monde pour jouer son solo de théâtre de rue et ses pièces, il crée la compagnie BettiCombo (2012) avec laquelle il tourne le spectacle Al Cubo en France et à l’étranger. Cinq ans après, Fabrizio décide de former sa propre compagnie basée en France, à Toulouse. Comme avec BettiCombo, le propos artistique est le mélange entre le clown et la manipulation d’objets.
Fabrizio Rosselli est Lauréat du Groupe Geste 2019.

Viens découvrir le site de la compagnie !